diversifier ses placements

Pour faire face à la volatilité des différents marchés financiers, il faut absolument savoir diversifier ses placements. Comme le dit un vieux dicton, « il ne faut pas mettre tous les œufs dans le même panier ».

Cette stratégie d’investissement permet en effet de doper le rendement de son épargne à condition de suivre les règles du jeu. Voici les conseils à retenir pour réussir la diversification de ses placements en 2018.

Pourquoi diversifier ses placements ?

La plupart des épargnants français savent très bien que les marchés financiers comportent de nombreux pièges (baisse de valeur, perte en capital, volatilité des placements en bourse).

Pourtant, ils sont toujours nombreux à commettre des erreurs si bien qu’ils n’arrivent pas à atteindre leurs objectifs. La meilleure solution est la diversification du portefeuille d’investissement. En effet, il est opportun de répartir le capital entre plusieurs placements dans l’espoir d’obtenir un meilleur rendement.

Pour cela, il est conseillé d’investir dans les différents marchés financiers (placements monétaires, placements obligataires, placements en actions, Pierre, marché de produits dérivés). Bien entendu, il est important de réaliser une étude de marché approfondi avant tout investissement afin d’éviter des soucis.

L’investisseur pourra ainsi diversifier son épargne et améliorer le rendement de ses placements.

Les étapes à suivre pour réussir la diversification de ses placements

Faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine

Beaucoup d’investisseurs se positionnent sur les différents marchés financiers sans connaître tous les risques liés aux placements. En conséquence, la perte en capital est inévitable et il faudra recommencer à zéro si cela se produit.

Pour éviter de perdre son argent sur les grandes catégories de marché financier, il convient d’établir une bonne stratégie d’investissement d’où la nécessité d’engager un conseiller en gestion de patrimoine.

Ce professionnel commencera à étudier le dossier de son client avant de se pencher sur son projet d’investissement. Bien entendu, cet expert aidera l’investisseur à trouver un produit adapté à ses besoins et à son profil.

Il communiquera d’ailleurs toutes les informations nécessaires avant d’acquérir des actions en Bourse.

Se constituer un portefeuille composé de différents types de placements

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, investir dans différents établissements financiers n’est pas forcément la meilleure solution permettant de diversifier ses placements.

Il serait plus judicieux de bâtir un portefeuille constitué de différents types de placements financiers. Cela permet d’éviter un double frais de gestion et de se retrouver avec un portefeuille non diversifié (placements similaires). En tout cas, le choix dépend fortement des objectifs personnels de l’épargnant.

L’essentiel est de savoir répartir son capital entre des actions, des produits monétaires et des obligations. Il est d’ailleurs possible d’investir dans l’immobilier locatif pour la diversification des placements et l’amélioration du rendement.

Privilégier le moyen et le long terme

Au lieu de placer la totalité du capital dans une seule institution financière, il est préférable de se constituer un patrimoine équilibré composé de produits monétaires variés.

Quoi qu’il en soit, l’épargnant devra prolonger la durée de vie de son contrat d’assurance-vie multisupport pour diversifier son épargne et améliorer sa rentabilité. La diversification en unités de compte (UC) est aussi envisageable.

Pour cela, il est indispensable de confier le pilotage du contrat à l’assureur ou au banquier (gestion pilotée). Une stratégie est recommandée par les conseillers en gestion de patrimoine aux épargnants ayant choisi de se lancer dans l’immobilier locatif ou encore dans la Pierre-Papier. Dans tous les cas, les placements à moyen/long terme sont à privilégier, et les placement à court terme à éviter.